<< Retour

Prix spécial du jury
Contrôleuse qualitative de gaz d'étoiles

Lavinia DES COURTILS, Elvira JIMENEZ
Élèves de 5e du Lycée Français de Kuala Lumpur Kuala Lumpur (Malaisie)
Professeurs : Sophie PEREIRA et Stéphane JOURDANNAUD

« Être contrôleur qualificatif de gaz d’étoiles consiste à vérifier si le gaz exploité des étoiles est assez puissant pour le transformer en énergie renouvelable. »

Découvrir le blog décrivant ce métier : https://elviralaviniainkl.wixsite.com/bloglavenirsimagine
 

Coup de cœur du jury
Aéronote Psy pour étoiles

Lisa MANIGART, Noa SMULDERS
Élèves de 5e du Lycée Français de Kuala Lumpur Kuala Lumpur (Malaisie)
Professeurs : Sophie PEREIRA et Stéphane JOURDANNAUD

« Ce que l’on fait, c’est poser l’oreille contre l’étoile et écouter si la mélodie est heureuse ou triste. On traque la mélodie avec une aéronaute qui écrit les notes entendues sur une feuille. Si elle a une bonne mélodie, elle est prête pour le transport. »

Écouter le podcast audio : 

Écrivain / Écrivaine individuel
Protecteur de la biodiversité

Solène TAVARNER
Élève de 5e du Collège Léo Larguier La Grand Combe (30110)

Protecteur de la biodiversité

Le métier du futur se trouverait dans une sphère, où des plantes et des animaux vivraient en harmonie. Nous pourrions étudier leur comportement et trouver des solutions pour éviter que les dégâts de la pollution les handicapent en trouvant le moyen de garder leur écosystème intact tout en réparant nos erreurs vis-à-vis de la pollution. Comprendre quel problème les empêche de se nourrir, qu’est-ce qui les empêche de vivre en présence d’une autre espèce que la leur et essayer de faire un avec la nature.

Le dôme n’empêchera aucune pénétration de lumière et aucune espèce ne sera enfermée. Les professionnels les étudieront, regarderont pourquoi ils voyagent, comment et dans quelles circonstances. Tout sera utile pour une meilleure approche des animaux. Le dôme sera là aussi pour les protéger.
Personne à part les professionnels ne pourront s’en approcher. Ce métier sera utile dans le bon développement de notre planète, ils pourront montrer comment protéger notre planète et ses occupants tout en continuant de vivre.

J’appellerai ce métier : protecteur de la biodiversité.

Élèves de primaire - Ville de Montpellier
Biologiste exoplanétaire

Lucas HOAREAU
Élève de CM2 de l’École Élémentaire Michel de l’Hospital Montpellier (34000)

Biologiste exoplanétaire

Un biologiste exoplanétaire est une personne qui étudie les exoplanètes. Mais que sont les exoplanètes ? Les exoplanètes sont des planètes qui tournent autour d’une autre étoile que la nôtre, le Soleil. Ce sont donc des planètes qui sont situées hors de notre système solaire. Le biologiste exoplanétaire explore ces planètes et prélève de nombreux échantillons pour les étudier et les analyser, afin de voir s’il y existe des formes de vie. C’est un scientifique qui vit des aventures intergalactiques. Pour devenir biologiste exoplanétaire, il faut d’abord étudier la biologie pendant 9 ans après un bac scientifique, puis réaliser plusieurs stages d’astronomie, de géologie et d’aviation pendant 3 ans et enfin aller au centre de formation de l’Agence Spatiale Européenne afin de devenir astronaute. Actuellement, il y a autant d’hommes que de femmes qui ressortent diplômés. Cette année nous étions 14 astronautes, hommes et femmes, parmi lesquels 4 biologistes, dont je fais partie. Notre future mission est Proxima Centauri. C’est l’étoile la plus proche de notre système solaire. Elle est située à 4,24 années-lumière du Soleil. Plusieurs planètes tournent autour d’elles dont la première qu’on a découvert : Proxima Centauri b. Mais quel engin spatial peut nous emmener vers ces planètes si éloignées ? Cet engin en cours de construction est Soyouz PX0. Ce sera plus qu’un vaisseau spatial, ce sera un laboratoire spatial bien plus grand que l’ISS. Il voyagera à la vitesse de la lumière. Nous voyagerons donc pendant un peu plus de 4 ans avant de rejoindre Proxima Centauri b. Malheureusement, nous serons obligés de vivre dans ce laboratoire avec notre famille pendant toute notre vie pour étudier plusieurs planètes. Vous ne trouvez pas que c’est très difficile de rester en impesanteur pendant toute une vie ? J’espère qu’un jour nous pourrons retourner sur notre sol natal, j’espère sincèrement !

Réalisateur / Réalisatrice, collectif - de 15 ans
Portfolio des métiers de 2040

Le groupe « Gustave »
Élèves de 6e à la 3e UPE2A du Collège Gustave Monod Vitry-sur-Seine (94400)
Professeur : Céline LIMPALAËR

Découvrir le Genialy qui fait untour d'horizon de différents métiers en 2040 : 
https://view.genial.ly/5ebc6bd19d821b0d1e773b76/interactive-image-lavenir-simagine-upe2a-college-gustave-monod

Écrivain / Écrivaine, collectif - de 15 ans
Aspiroplantagraineur/euse

Kayleen BIANCO, Kelly HERMET, Laurine PORTALIER
Élèves de 5e du Collège Bellevue-Marie Rivier Alès (30100)
Professeur : Sylvie JELLIDAINE

Aspiroplantagraineur/euse

Bonjour Rubby,

Je suis François Palouche, ton maître de stage (à peine plus âgé que toi car sur Xi le temps est un cadeau, pas un fardeau… Je suis sûr que tu comprendras ce que cela veut dire). En attendant, je vais te présenter mon métier. Je suis Aspiroplantagraineur. Cela consiste à planter une graine qui, après avoir été arrosée avec un peu d’eau salée, aspire les déchets sur Terre. Ce métier est mixte car vois-tu, il n’y a pas sur Xi de discrimination entre les femmes et les hommes qui perçoivent le même salaire et ont les mêmes droits. Pour exercer le métier d’Aspiroplantagraineur/Aspiroplantagraineuse, il faudra passer le brevet des graines, l’obtenir avec une mention, suivre la formation creusaplanta et obtenir le diplôme qui va avec. Si tu y parviens, tu pourras accéder au grainatorium où ta formation débutera et à la fin de chaque fin de mois, tu recevras 3333,33 teddystan.

Les qualités requises sont les suivantes : la minutie et la patience pour planter les graines correctement à un moment précis de la journée et surtout l’enthousiasme pour ne pas baisser les bras face à tout ce travail. Lorsqu’une plante atteindra vingt kilos de pollution, la tablettaplanta que je te donnerai après ta formation sonnera et tu devras te rendre là où ta tablette te l’indiquera. Le secteur d’activité est le grainatorium : il se situe à AleXi. Les matériaux dont tu auras besoin sont la pellagraine (pelle à graine) et un arrosoplanto (arrosoir pour les plantes).

J’espère que tu vas réussir tes examens et que tu viendras travailler à mes côtés au grainatorium. Nous avons besoin de jeunes motivé(e)s comme toi pour nous aider à lutter contre la pollution qui gangrène la Terre. Au plaisir de te revoir en tant que future Aspiroplantagraineuse.

À Xientôt !

Réalisateur / Réalisatrice, individuel - de 15 ans
SNW© - Surfing New World© - Programmateur SNW

Solal BOUZANQUET
Élève de 6e du Collège La Vallée Verte Vauvert (30600)


« C’est quoi le langage SNW© ? ‘‘ Le langage SNW© est un langage pour coder des applications pour téléphone holographique et tablette holographique.’’ »

Découvrir le blog : https://surfnewworld.wordpress.com/

Écrivain / Écrivaine, collectif + de 15 ans
Vendeur en 2040 sur la planète Xi

Léa DUTILLEUL, Keylian HEIDET, Émeline TRANAIN
Élèves du Lycée Professionnel Léo Lagrange Bully-Les-Mînes (62160)
Professeur : Sabine HOUSSOY

Vendeur en 2040 sur la planète Xi…

Nous sommes en 2040, sur la planète Xi.
Le métier de vendeur consiste désormais à programmer des robots qui effectuent la mise en rayon à la place de l’être humain. Cette technologie a permis d’éradiquer les douleurs dorsales dont souffraient la plupart des employés du commerce à force de s’abaisser et de se relever.
Nous allons vous expliquer l’idée à la base de cette innovation exceptionnelle : Elle est le fruit de la collaboration entre Jack, employé libre-service à Auchan (Jack a pris sa retraite à 70 ans) et Michèle. Michèle était employée de hard-discount chez LIDL. Celle-ci a pris sa retraite à 76 ans.

Jack qui travaillait à Auchan Arras a commencé à l’âge de 22 ans. Dès l’âge de 33 ans, il avait dû prendre un arrêt maladie car le travail de mise en rayon est épuisant et répétitif, il engendre souvent des douleurs chroniques, voire des troubles musculosquelettiques. Durant son arrêt de trois mois, Jack a mis son temps à profit et a imaginé le magasin du futur. Celui-ci a été baptisé Léo Lagrange en l’honneur du lycée auquel il devait ses diplômes et son savoir-faire. Dès qu’il a exposé son projet à l’œil attentif de son employeur, celui-ci lui a recommandé de réaliser une maquette afin qu’il prenne conscience de ce que pourrait représenter ce nouveau magasin. Michèle, qui est une amie de longue date de Jack, l’aide à concevoir son projet et à réaliser sa maquette : des espaces larges afin de faciliter la circulation de tous (clients et robots), des espaces de stockage et de réparation pour ces nouvelles machines. De plus, cette méthode de travail crée de l’emploi car il faut entretenir cette technologie afin qu’elle reste efficace et performante.

Michèle et Jack sont fiers de leur invention et après en avoir fait la promotion auprès de leurs anciens patrons, ils en font la publicité auprès de toutes les enseignes de commerce et ce projet fait leur bonheur et assure leur fortune. En 2040, hommes et femmes travaillent main dans la main et sont porteurs de grandes idées. Tous égaux et tous unis pour concevoir un avenir meilleur…

Prix de la meilleure production vidéo
Aéros.V-bio

Lotfi CHARIF, Hugo CONESA, Romain GARCIA-CHIFFE
Élèves de 5e du Collège Bellevue-Marie Rivier Alès (30100)
Professeur : Sylvie JELLIDAINE
 

Ce métier consiste « à analyser, nettoyer, arrêter les sources de pollutions de l’air et comparer leur taux avec celui des autres planètes. »